Troubles du rythme cardiaque auriculaire : l’ablation par cathéter

L’ablation par cathéter est une forme de traitement fréquente pour les arythmies auriculaires. Diverses tachycardies peuvent être traitées par ablation, notamment la tachycardie par réentrée nodale AV, la tachycardie par réentrée AV, le flutter auriculaire et la fibrillation auriculaire. Vous trouverez des informations complémentaires sur ces troubles du rythme cardiaque dans l’onglet Pathologie.

Qu’est-ce qu’une ablation ?

Souvent, les troubles du rythme cardiaque dans l’oreillette sont traités au moyen d’une ablation. Lors de cette opération, le tissu à l’origine des battements cardiaques irréguliers est cicatrisé (sclérosé) de manière ciblée à l’aide d’un cathéter. Ce processus est obtenu par application de chaleur (ablation par radiofréquence) ou de froid (cryoablation). Avec l’ablation, le médecin interrompt la transmission d’impulsions électriques non coordonnées dans le cœur. Un traitement réussi rétablit un rythme cardiaque normal.

Qu’est-ce qu’une ablation par radiofréquence ?

Lors d’une ablation par radiofréquence, un tube en plastique souple, fin et long (cathéter d’ablation) est introduit jusqu’au tissu responsable de l’arythmie. La pointe du cathéter envoie un courant à haute fréquence à cet emplacement. La chaleur produite par ce courant laisse une petite cicatrice dans le tissu, ce que l’on appelle une sclérose. Les cellules musculaires concernées ne sont alors plus capables de transmettre des impulsions électriques.

Ablation par radiofréquence multiélectrode (ARF multiélectrode)

L’ARF multiélectrode est une évolution de l’ablation par radiofréquence. Pour cette intervention, le médecin utilise un cathéter comportant une rangée de plusieurs électrodes. Chaque électrode dispose de sa propre sonde thermique : cette sonde mesure la quantité d’énergie requise pour l’ablation. Un générateur spécial envoie simultanément un courant à haute fréquence à toutes les électrodes.

Le cathéter PVAC a été spécialement mis au point pour l’ablation des fibrillations auriculaires.

Qu’est-ce qu’une cryoablation ?

Lors de la cryoablation, on introduit du liquide réfrigérant (oxyde d’azote, protoxyde d’azote) dans la pointe creuse du cathéter de cryoablation. Il s’y propage et enlève toute chaleur au tissu circonférentiel. Le tissu cardiaque concerné est sclérosé par congélation. Le tissu cicatrisé ne transmet plus aucune impulsion électrique.

Le cryoablation par cathéter à ballonnet est une forme particulière qui a été spécialement pensée pour le traitement de la fibrillation auriculaire.

Les avantages de la cryoablation

  • Presque indolore : La cryoablation est indolore ou presque.
  • Stable et « antidérapante » : Avec le froid, le cryocathéter adhère à la zone tissulaire traitée et ne peut pas glisser. Cette technologie réduit au minimum le risque de lésions involontaires.
  • Tester et choisir le traitement approprié : Avant le traitement, le médecin peut procéder à des tests en vue de déterminer la zone précise à ablater. Le tissu est refroidi pendant un très court instant et sa conductivité électrique n’est perturbée que provisoirement. Si le cathéter n’est pas placé au bon endroit ou que des effets secondaires non souhaités surviennent, l’application du froid est interrompue. Le tissu se réchauffe pour revenir à la température corporelle normale et fonctionner comme auparavant.
  • Réduction des risques : Avec la cryoablation, le médecin a moins de risque d’endommager de manière durable le nœud AV par rapport à une ablation par radiofréquence.

Le médecin décide au cas par cas quelle forme d'ablation est adaptée.

Vous trouverez des informations sur les risques de l’ablation par cathéter dans l’onglet En pratique.

Suivant : Intervention - ablation par cathéter

Les informations contenues sur ce site Internet ont pour seul objectif de vous donner un meilleur aperçu des produits et thérapies de Medtronic, ainsi des affections auxquelles ils s’appliquent. Ces informations ne remplacent en aucun cas un avis médical. Pour toute question sur votre santé ou tout avis médical, contactez votre médecin ou un professionnel de santé.

Dernière mise à jour: 25 04 2013

Section Navigation

Additional information

En savior plus

Vidéo Fibrillation auriculaire

Fibrillation auriculaire

Voyagez en toute confiance en Europe

Voyagez en toute confiance en Europe

Plus d'informations

Visitez le site MRISureScan

Le site MRISureScan

Plus d'informations

Belgium - Nederlands | Français